Village de Balmoral

Le pittoresque village de Balmoral, le plus long village de la province du Nouveau-Brunswick, s’étend sur 16 km d’est en ouest. Balmoral, c’est la porte d’entrée d’un paradis boisé de la chasse, de la pêche, du camping sauvage, de la motoneige et du VTT, avec divers sentiers aménagés et facilement accessibles. Durant la saison estivale, le Camp Boulo Richelieu offre aux jeunes une programmation de six semaines thématiques. 

Nul besoin d’aller en ville pour faire la plupart de ses emplettes. Plus de 60 petites et moyennes entreprises ont pignon sur rue dans ce village reconnu pour sa vitalité entrepreneuriale. Le site industriel de Balmoral, parfaitement situé, s’étend sur 121 hectares. De plus, le village compte une brigade d’incendie composée de bénévoles qui assurent la sécurité des citoyens. 

L’établissement de Balmoral remonte aux environs de 1850 avec l’enregistrement officiel de la première terre de la famille de Joseph dit Justin Drapeau. La colonisation s’est poursuivie dans les années qui ont suivi avec l’ajout de plusieurs familles d’origine acadienne. Vers 1873, on assiste à l’arrivée des premiers contingents d’immigrants anglais et écossais. Ce sont ces derniers qui ont donné son nom à Balmoral, en souvenir du château écossais de la famille royale britannique. La forêt et l’agriculture ont joué un rôle important dans l’activité économique de Balmoral.

Les 15 organismes bénévoles démontrent le dynamisme de la collectivité, que ce soit par la tenue d’activités sociales tels les déjeuners communautaires des dimanches et le Festival de la truite tous les ans au début de juin, ou par les activités sportives locales, régionales et même provinciales, dont la Finale des Jeux des aînés de l’Acadie (en 2012).