Parc provincial Mont-Carleton

L’expérience des Appalaches au Canada

Combinaison intéressante de forêts acadiennes et de sommets escarpés, le parc provincial Mont-Carleton compte plus de 17 000 hectares de grande nature que l’explorateur d’aujourd’hui peut découvrir. Il abrite plus d’espèces animales que tout autre secteur de la province, servant d’habitat à au moins 100 types d’oiseaux et 30 espèces de mammifères. Le botaniste averti découvrira bon nombre de plantes rares, dont l’airelle alpestre des marécages et le carex de Bigelow, sur les versants du mont Carleton.

Les amateurs de randonnée seront servis avec les 11 parcours de ce parc provincial : empruntez le sentier accessible en fauteuil roulant aux chutes Williams ou les sentiers plus exigeants menant vers les profondeurs de la forêt. Par temps clair, du haut de la plus haute montagne des Maritimes, vous pouvez admirer plus de 10 millions d’arbres qui s’étendent à vos pieds!

  • Mont Carleton (820 mètres) : le plus haut sommet des Maritimes.
  • Mont Head (792 mètres) : un peu hors circuit, mais vaut le détour!
  • Mont Sagamook (777 mètres) : notre montée la plus exigeante.
  • Mont Bailey (564 mètres) : montée plus facile et vue splendide.

Télécharger la carte des sentiers du parc provincial Mont-Carleton

Désigné réserve de ciel étoilé par la Société royale d'astronomie du Canada, le parc provincial Mont-Carleton s’engage à protéger et à préserver le ciel nocturne en réduisant la pollution lumineuse et la consommation d’énergie afin de préserver la beauté du firmament et favoriser l’observation des étoiles et des planètes.

Faites la connaissance des ami(e)s du parc provincial Mont-Carleton

La tenue d’activités de plein air dépend parfois des caprices de la météo. En cas de doute, téléphonez au parc avant de vous y rendre.

Indications routières
Du nord ou de l’ouest : route 17, puis route 180 et route 385
De l’est : route 180, puis route 385
Du sud : route 2 (Transcanadienne), puis route 109, route 108 et route 385

Argent comptant seulement
En raison de son isolement et de son caractère unique, le parc provincial Mont-Carleton accepte les paiements en argent comptant seulement. Veuillez vous assurer d’avoir suffisamment d’argent liquide en arrivant au parc.  

Arrivées tardives
Les barrières du parc provincial Mont-Carleton ferment tous les soirs à 20 h et le parc ne peut recevoir de paiement après cette heure. Si vous pensez arriver plus tard, veuillez informer le personnel du parc (avant 20 h) de l’heure prévue de votre arrivée. Le personnel fera tout son possible pour attendre à l’entrée du parc, entre 20 h et 23 h, les voyageurs ayant déjà une réservation pour leur donner accès au parc. Comme le service cellulaire n’est pas constant dans un rayon de 45 km du parc, n’attendez pas d’être trop près avant de téléphoner, ou utilisez une ligne terrestre.

 

L’hiver au parc provincial Mont-Carleton, Nouveau-Brunswick Canada

Hiver

Les barrières du parc sont ouvertes de l’aube au crépuscule entre le 2 janvier et le 29 mars, et les chemins déneigés du parc permettent l’accès à plusieurs sentiers parfaits pour le ski de fond, la raquette et le vélo d’hiver.

Les barrières du parc sont ouvertes de l’aube au crépuscule entre le 2 janvier et le 29 mars, et certains chemins déneigés du parc permettent l’accès à plusieurs sentiers entretenus parfaits pour le ski de fond, la raquette et le vélo d’hiver. Les amateurs de plein air hivernal qui n’ont pas l’équipement nécessaire peuvent emprunter des skis et des raquettes gratuitement (gracieuseté des Amis du parc provincial Mont-Carleton) ou louer des vélos à pneus surdimensionnés (fat bikes) sur place.

Le parc permet également la pratique de la pêche blanche; apportez votre permis de pêche et votre équipement pour taquiner la perchaude, la truite et la ouananiche sous les glaces du grand lac Nictau. On peut même faire du camping d'hiver au parc en apportant son propre équipement (10 $ par nuitée, réservations requises).

Le parc est aussi fréquenté par les amateurs de motoneige, qui profitent de sentiers sécuritaires et bien entretenus reliés au réseau provincial. 

Plus
Camp traditionnel, parc provincial Mont-Carleton, Saint-Quentin, Nouveau-Brunswick Canada

Camps traditionnels

Les camps traditionnels du parc Mont-Carleton offrent une expérience unique au cœur de la nature.

Les camps traditionnels du parc Mont-Carleton offrent une expérience unique au cœur de la nature. Les camps étant munis du strict minimum (certains tout de même équipés d’un réfrigérateur), il est recommandé d’apporter matelas, sac de couchage, eau potable, nourriture, vaisselle et ustensiles, savon à vaisselle, linge de maison, glacière et le reste! Chaque terrain comprend un emplacement pour feux de camp.

Lac Bathurst : au bord du lac Bathurst, 5 chalets en bois rond équipés de poêles à bois et de lits superposés peuvent accueillir entre 4 et 11 personnes chacun et se partagent, dans un bâtiment à part, une cuisine avec poêles au propane et réfrigérateurs électriques, ainsi qu’un bloc sanitaire avec toilettes et douches. Les camps sont alimentés par énergie solaire et au propane (avec génératrice d’appoint).

Lac Nictau : Six camps de modèles variés, dont cinq avec cuisine, toilette et poêle pour la cuisson. Les chalets peuvent loger entre 2 et 8 personnes qui ont également accès à une unité sanitaire avec toilettes et douches, ainsi qu’à un bâtiment communautaire pour repas et activités.

Plus
Terrain de camping au parc provincial Mont-Carleton, Nouveau-Brunswick Canada

Terrains de camping

Le parc provincial Mont-Carleton propose 4 différents terrains de camping destinés aux campeurs d’expérience variée, en plus de 2 secteurs dotés d’abris rustiques.

Le parc provincial Mont-Carleton propose 4 différents terrains de camping destinés aux campeurs d’expérience variée, en plus de 2 secteurs dotés d’abris rustiques.

Armstrong : Le plus grand des terrains de camping du parc, avec 88 emplacements pour roulottes et pour tentes, le camping Armstrong offre de beaux points de vue sur le mont Sagamook et le lac Nictau. Attraits et services : plage, cantine, douches, toilettes à l’eau et toilette sèches, abri-cuisine et station de vidange pour véhicules récréatifs.

Williams et Franklin : Ces deux terrains nichés sur la rive des deux côtés du lac Nictau comprennent 17 emplacements spacieux et intimes, des toilettes sèches et des conteneurs à déchets et à recyclage.

Camping de groupe : Ce terrain peut accueillir jusqu’à 75 campeurs et comprend un abri-cuisine, une pompe à eau manuelle et des conteneurs à déchets et à recyclage.

Headwaters : Ce terrain destiné aux amateurs de camping très rustique comprend 4 emplacements le long de la piste menant au sommet du mont Carleton. Seules commodités : aménagement pour suspendre la nourriture hors de portée des animaux et fosse d’aisances.

Plus
parc provincial Mont-Carleton

Sentiers

Les sentiers de ce parc au cœur de la région la plus montagneuse et la plus sauvage de la province vous mèneront au bord de lacs limpides, près de cascades rafraîchissantes, au milieu de forêts denses.

Les sentiers de ce parc au cœur de la région la plus montagneuse et la plus sauvage de la province vous mèneront au bord de lacs limpides, près de cascades rafraîchissantes, au milieu de forêts denses, le long d’anciennes pistes de portage autochtones et au sommet de grands monts, dont le plus élevé des Maritimes.

Carte des sentiers

Plus
Canotage au parc provincial Mont-Carleton, Nouveau-Brunswick Canada

Lacs

Pagayeurs à vos rames, car la succession de lacs et de rivières sauvages du parc provincial Mont-Carleton est l’endroit idéal pour explor...

Pagayeurs à vos rames, car la succession de lacs et de rivières sauvages du parc provincial Mont-Carleton est l'endroit idéal pour explorer les coins les plus reculés du parc en canot ou en chaloupe (embarcations à moteur permises, maximum 9 hp). Découvrez la belle plage (non surveillée) du terrain de camping Armstrong. Pine Point, le ruisseau Inlet, le ruisseau Armstrong, le lac Nictau et le lac Népisiguit sont aussi de bons endroits pour pagayer ou faire saucette.

La pêche est autorisée dans les lacs du parc, mais non dans les ruisseaux, qui constituent des zones de frayère privilégiées pour les poissons. Si la pêche vous intéresse, renseignez-vous sur les règles régissant la pêche sportive au Nouveau-Brunswick.

Plus